Légendes & histoire

De ces diverses légendes à son histoire actuelle, le haricot de Soissons nous fait voyager...

 

Un Haricot de légende !

Rue de la Buerie : (Origine de la légende du haricot de Soissons).
Pendant la guerre de Cent ans, alors que la peste ravage la contrée, les Soissonais survivants s'enfuient, emportant avec eux leurs récoltes. Pendant la fuite, beaucoup perdent des graines. A leur retour, que ne trouvent-ils pas ? Un champ couvert de fèves. L'humidité des berges du canal de la Crise favorise une exceptionnelle récolte qui permit de nourrir sans peine toute la population.

Ce haricot devenu célèbre est depuis lors dit "de Soissons".

La légende du guetteur de la cathédrale. A la fin du XIXème siècle, un guetteur nommé "Le Paon" ne quittait pas le haut de la tour de la cathédrale, d'où il surveillait la ville et les incendies. Fatigué de l'aridité de sa plate-forme de pierre, il décida de l'égayer en semant des Haricots de Soissons dans des caisses disposées le long des garde-fous. Ses plantations volubiles s'accrochèrent à la rampe et couronnèrent la tour d'une verdure étonnante. "C'est du vrai Soissons " disait-il à ses visiteurs en ajoutant : "Dieu créa la fleur et lui dit : sois rose ! Il créa le haricot et lui dit : Sois Son et vas en paix ! "

illustration haricot de soissons
vyifezgsdq

Présent dans le département de l’Aisne depuis plus de 2 siècles, le Haricot de Soissons a connu un développement de sa zone de culture. De la commune de Billy jusqu’à Braine au commencement, s’étendant au cœur de la vallée de l’Ailette au XXème siècle, la production de haricot est aujourd’hui plus largement étendue de cette vallée jusqu’au sud de l’Aisne.

Le véritable Haricot de Soissons est uniquement cultivé dans l’Aisne, son terroir étant propice au bon développement de cette plante.

Au début des années 2000, les derniers producteurs, accompagnés de la chambre d’agriculture, de la confrérie du Haricot de Soissons, de la ville de Soissons et avec le soutien du Conseil Régional de Picardie, des fonds européens et du Conseil Général de l’Aisne ont eu la volonté de relancer ce produit. La coopérative du Haricot de Soissons nait en 2003 de cette volonté.

En 2017,  plus de 20 producteurs cultivent le Haricot au sein de cette notre coopérative sur 8 hectares environ. La gamme de produit s’est étoffée au fil des années, et sous l’influence des adhérents la marque Culture d’ici est créée.